septembre 30

– MONTCLAR- poésies –

❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈ Séance du 20-01-18 ❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈

Femme

Je m’interroge bien souvent
Rien qu’en te regardant
Comment Toi, cette femme
As-tu acquis mon âme
 
Mais à mieux te connaître
À mieux saisir ton être
Ta douceur, ta tendresse
Tout en Toi est promesse
 
Oui, je le crois, à deux
Nous pouvons être heureux
Vivre le temps présent
Aimer la pluie, le vent
 
Le jour et ses couleurs
Ta parole et ta voix
Ton corps, âme et cœur
Tout – tout ce qui est Toi
 
Goûter chaque instant
Ton rire, tes regards
Aujourd’hui maintenant
Avec Toi, il n’est jamais trop tard
 
Bien au fond de moi-même
Même dans mes pensées
Je trouve des «je t’aime»
Tu es mon odyssée
 
Je parviens à aimer
Le temps qui nous sépare
Je sais te retrouver
Ici, quelque part.
 
J’adore ta silhouette
Le dessin de ton être
Chaque matin est fête
Aimant à mieux te connaître
 
TU ES CETTE GAZELLE
QUI COURT, QUI SE REBELLE
TU ES TELLEMENT BELLE
DÉPLOYANT TES AILES

❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈ Séance du 18-11-17 ❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈

Ami

Ce mot qu’on appelle « Amitié »
Il ne faut pas le galvauder
Lorsque je pense à un ami
Mon cœur d’amour en est rempli
 
Cette personne je sais qu’elle m’aime
Puisqu’un jour elle m’a dit
Je te donne le meilleur de moi-même
C’est maintenant que j’ai compris
 
C’est naturel en Amitié
Plus vous donnez plus vous recevez
Lorsque je pense à mon ami
J’en ai le cœur trop petit
 
Le temps que je passe avec elle
C’est pareil à du pain bénit
Il ne le manque que des ailes
Pour être vraiment au paradis
 
Certains vous disent Amitié
Sans jamais y avoir pensé
Lorsque je parle d’un ami
Toutes mes pensées vont vers lui
 
Et si un beau jour il s’envole
À la recherche d’autres nids
Je sais qu’il n’a qu’une parole
Il sera toujours mon ami
 
Et vous signez « Amitiés »
C’est du commerce vous le savez
Lorsque j’écris à un ami
J’aimerais être auprès de lui
 
Pour rencontrer cette Amitié
Être aimé savoir aider
Interrogez-vous le matin
Voyez s’il vous en reste un brin
 
L’Humanité Réalité
Tant de possibles amitiés
En rêvant à tous ces pays
Mon cœur un sang nouveau l’enrichit
 
Que vous soyez riche ou mendiant
Si vous regardez un enfant
Fibres et liens touchent votre moi
De Paix d’Amour et de Foi
 
Amitié il ne faut pas te galvauder
Oui ceux qui nous ont tout donné
Nos amis qui nous ont quittés
Méritent ce terme « Amitié »
Amitié il ne faut pas te galvauder
 
Non il ne faut pas chialer
Là-haut dans leur félicité
Sûrement qu’ils doivent nous guider
Pour ne pas marcher à côté
Des joies que procure l’Amitié
 
En pensant à ces pionniers
Croisés Aviateurs Ouvriers
Mon cœur est rempli de fierté
Lorsque je pense à ces amis
J’en ai le cœur ragaillardi
 
Et pour terminer en beauté
Allez dites-vous Bonne Année
Votre conscience sera sauvée
C’est rituel c’est dépassé
Il est grand temps d’y penser
 
Avec toutes nos capacités
Pourquoi ne pas faire éclater
Ce masque que la société
Au fil des ans nous a forgé
Et à chacun nous souhaiter
De vivre chaque jour
Qui nous sera donné
En parfaite amitié
 
Lorsque je pense à « Mes amis Amies »
Ah Que c’est beau c’est beau « LA VIE »
Être entre « Amis Amies «
Oui oui c’est beau
C’est beau « LA VIE »

❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈ Séance du 16-09-17 ❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈

Moi, j’ai envie …

Tu viens à peine d’avoir trois ans
Mon Dieu que tu es déjà grand
Et bouillonne en toi la « Vie »
Quand tu nous dis :
Moi, j’ai envie …
 
On n’a pas tout-de-suite compris
Ce que tu avais dans la tête
Et devant notre air ahuri
Il a fallu que tu répètes :
Moi, j’ai envie …
 
Tu ne demandes pas d’argent
De ça — t’as pas encore envie
Tu désires seulement du temps
Pour rendre la « Vie » plus jolie.
Moi, j’ai envie …
 
Surpris dans notre solitude
Tu ne pouvais te douter
Qu’en dérangeant nos habitudes
Tu nous demandais de changer
Moi, j’ai envie …
 
T’as envie d’une crème à la glace
T’as envie de te défouler
T’as envie d’avoir plus d’espace
T’as envie d’avec nous jouer
Moi, j’ai envie …
 
Et lorsque de ton air taquin
Tu dis : encore une fois sur le moulin
Comment pouvoir te résister
Tout ce qu’est toi n’est qu’aimer
Moi, j’ai envie …
 
Quand nous paraissons fatigués
Toi qui éclates de santé
Tu nous montres alors le chemin
Ce que tu sais être câlin
Moi, j’ai envie …
 
Tu nous réapprends à donner
Tu nous réapprends à aimer
Même s’il faut calmer tes envies
Avec toi c’est vraiment la « Vie »
 
De toutes ces choses de la « Vie »
Moi aussi, j’ai envie …

RETOUR