décembre 5

– Marianne Leitao – poésies –

❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈ Séance du 15-12-2018 ❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈

Si demain, j’étais Roi

Si demain, j’étais Roi
tu serais ma Reine…
 
Je te couvrirais de joyaux
De parures, aux bijoux les plus beaux
 
Dans mon carrosse, je t’emmènerai
Sur un pas de danse, à Vienne
 
Voir ces merveilleux endroits
Rien que toi et moi
 
Découvrir les palais des mille et une nuits
Où, les rêves les plus subtiles sont permis
 
Aux jardins si somptueux
Que s’y perdraient tes yeux
 
Dans cette miriade de couleurs
Se fondraient nos Coeurs
 
Pour toi, ma souverraine
Je bâtirais un château
Où, tu seras ma Reine
 
Et, je ferais de chaque jour
un Havre d’Amour
où, je serais ton Roi…
—————– ❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈ —————–

Le Gentleman Séducteur

Celui qui sait parler « aux Coeurs »
Pointillé, à l’encre de la douceur
 
Son charme est envoûteur
Et bouleverse toutes les ardeurs
 
Il est si attachant
Que se fondent tous les penchants
 
Son élégance est sans faux semblant
Pour ne pas y succomber un instant
 
Ses mots touchants
Renversent tous les tourments
 
Qu’il est difficile de ne pas lui résister
Un moment, les oublier
 
Comme un « Maître » il peint — voir le mot exact (Maître)
Son chef d’oeuvre, entre les mains
 
Sur la toile de fond
Les contours à merveille s’ajustant
 
Il dessine « un Coeur »
Dont il est le seul à raviver les couleurs…
—————– ❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈ —————–

GENTE DAME

Comme il me plairait, à vos côtés (côtés)
Plus longtemps, y rester
Mais déjà le devoir m’appelle
 
Gente Dame,
Laissez-moi vous embrasser
Une dernière fois
Eu égard aux regards
 
Gente Dame
Que vous êtes belle
Vos yeux me ravissent le coeur
Ne pleurez pas
 
Gente Dame
Je voudrais me rapprocher
Vous serrer dans mes bras
Ne reculez pas
 
Gente Dame
Vos lèvres sont parfumées
Empreintes de douceur
Plus rien n’existe autour de nous.
 
Gente Dame
J’aimerais retenir cet instant
Pour le vivre intensément
Mon Coeur bat pour vous.
 
Gente Dame
Vos doigts glissent entre les miens
Que votre pudeur délicatement retient
N’ayez pas peur
 
Chez vos parents, demain,
Je reviendrais
A votre père, votre main,
Je demanderais…
 
Je vous aime Gente Dame…
—————– ❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈ —————–

BRUXELLES, ON T’AIME…

Touchée en plein Coeur d’un si petit pays,
Généreuse tu as été,
Ville rebelle tu es devenue,
Tu as donné ton Coeur, et la foudre l’a repris.
 
Meurtrie dans ton âme, —(âme)
Tu panses difficilement tes blessures aujourd’hui…
 
Sous le fard, masquant une réalité latente,
elle dissimule sa peine.
 
Derrière son calme apparent,
Ses cris sont profonds,
et ne s’entendent pas.
 
Bruxelles, relève-toi…
Ne baisse pas les bras !…
Tes enfants t’aiment..

❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈ Séance du 17-11-2018 ❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈❈

J’ai trouvé un endroit

J’ai trouvé un endroit

Un petit écrin de bonheur reflétant la joie

Sans jeu ni loi…


 
Les mots peuvent circuler

Sans crainte de se bousculer

Sans faux-semblants, s’exprimer

 
J’ai trouvé un endroit 

Qui inspire la tranquillité 

Pour les pensées s’y balader


 
Tout est clair et si beau

La lumière perle dans ce joyau

Et rien ne semble y être de trop


 
J’ai trouvé un endroit 

Où s’échappe le spleen

Quand la Paix et la Liberté règnent


 
Au son de ces accords harmonieux 

Teintés de rêves merveilleux 

Ceux qui rendent heureux 


 
Un endroit sans gain ni appât

Où se confondent les valeurs

Pour y gagner les Cœurs


 
J’ai trouvé un endroit

Pour toi et moi

Où l’Amour y est Roi…