novembre 22

– LYSZTÉRIA VALNER –


où on la croise de temps en temps.
Elle croit qu’autrefois, en un autre temps,
elle était suspendue à la Kaaba,
qu’elle était une canaille dans le ventre d’Al Madina,
qui a pour nom Omar Khayyâm… ou Adonis,
et qu’elle était, déjà, les yeux d’Anubis.
Que c’est elle qui a donné l’alerte quand elle vit Apophis
couché sur le ventre d’Eden
Que c’était le son de ses pas que l’on y entendait
quand l’Autre y marchait
avec les pieds d’Adam !
Elle croit que le sang n’a pas d’odeur
ou alors celui d’une clameur
qui ne dure qu’un instant.
Elle a dit qu’elle est née de l’Harmattan,
que c’est elle qui renversa les Cités ;
Qu’elle souffla sur Jéricho l’effrontée,
qu’elle repeint des pigments de Damas
et des bleus d’eau d’Antonin Artaud.
Elle dit: « c’est moi qui ait aveuglé Tirésias et rendu muet la parole d’Esdras.
Je suis l’hostie noire et le chemin de vie….
…mais ils ont pris
pour idole un veau! »
Elle croit qu’elle est une fleur de sang éclose sur la prairie des nuits inverses,
qui bouillonne à gros sang par les vertes journées d’averses.
Elle croit qu’elle est un chancre qui pousse sur les parchemins d’un retour au pays natal
….qu’on l’y croise souvent…
…qu’on l’y croisa de tout temps,
en compagnie des soeurs Nardal
et de Tristan Corbières.
Elle croit que son triste coeur en bière
oh,oh,oh, méritera bien Les Halles.
Elle croit qu’elle a vu la Lune bien avant 69,
souviens toi qu’elle était, déjà, Lave en 79.
Elle dit:  » Je suis le Omar de Nerval qui s’est perdu sur la lune
et la dormeuse du val qui hulule sous les dunes! »
……………………..Alors ?…
toujours le petit mort…… pour rire ?
Bibliographie: Auteur de trois recueils à publier
1.- Kalipsodies (2014)
2.- Vingt poèmes d’automne d’après 13 novembre (2015)
3.- Poètes & Mots dits (2016)
Contact:
Lysztéria Valner
S/c
Baba-Akhib AÏDARA
Tél: +32.(0).496.910.908.
E-mail: baba_aidara@hotmail.com

RETOUR