octobre 4

– Isabelle Bielecki – poésies –


S’arrêter…..

S’arrêter
Devant de hauts peupliers
Et leur dire :
Je vous y prends
À chatouiller le ventre des nuages

S’abriter…..

S’abriter de la pluie
Sous un cerisier en fleurs
Et se dire :
Dragées roses
Pour printemps nouveau-né

Je traîne mes épines…..

Je traîne mes épines
Ces longues rapières
Pour me faire peur
En croisant quelque miroir
Ou une flaque d’eau

Une goutte de sang….

Une goutte de sang
Perle à chaque épine
Née non de la blessure
D’un animal ou d’un quidam
Elle suinte de l’intérieur