novembre 2

– ANNE-MARIE DERÈSE –

Née à Franière, entité de Floreffe, Anne-Marie Derèse après 18 recueils de poèmes propose Le sang de la chevelure, son premier roman édité chez Muse. Une chanson de geste qui apporte la clé de ses songes.
Pour son premier recueil de poèmes, Andrée Sodenkamp nous dit : C’est une sorte de jaillissement impétueux, une joie de création innocente et violente.
Nue sous un manteau de paroles, 1980, Maison internationale de la poésie –Un pays de miroirs, 1982, Editions Dieu-Brichart – Visage volé à l’oiseau, 1985, Editions Dieu-Brichart – La nuit s’ouvre à l’orage, 1990, Editions du Cherche – Midi, Paris – Le secret des portes fermées, Editions Belfond, Paris, Le miel noir, 1999, Editions L’ Arbre à Paroles, Epiphanie, 2003, Editions privées, Ma belle morte, 2003, Editions de l’Acanthe, Andrée Sodenkamp, hommages, Des pendus de brume, Editions En Forêt, Qu’importe si le sol est rouge, 2008, Editions Le Coudrier, Gens de Namur, 2009, Editions Racine, Les parfums de l’encre, collectif, 2011, Cercle littéraire Les trois portes, Maison de la poésie d’Amay, Femme abyssale, 2012, Editions Le Coudrier, Le sang de la chevelure, roman, Editions Muse.La vallée des épices, 2016, Editions Le Coudrier, en préparation, Intime perception, Editions Le Coudrier
Prix : Gauchez-Philippot, Charles Vildrac, Robert Goffin, Van Lerberghe, Maurice Carême, Grand prix de poésie 2000 pour l’ensemble de son œuvre, par la Maison de poésie de Paris. (Participation à des anthologies, des revues, ses livres sont traduits en plusieurs langues)

RETOUR