juillet 2

– Louis Mathoux – Page Privée

Le Fantasme absolu – 18-02-2017

Un jour, un homme au moral visiblement très bas vint consulter son médecin.
– Docteur, lui dit-il, je suis désespéré…
– Que se passe-t-il ? s’enquit le thérapeute.
– Voilà : je suis un célibataire en phase terminale.
En entendant cela, le médecin se gratta la tête :
– Dans ce cas, je ne vois plus qu’une seule chose à faire : vous prescrire des soins palliatifs.
– Des soins palliatifs ? Quel genre de soins palliatifs ?
Et le praticien, avec un sourire satanique :
– UNE BONNE DOSE DE MARIAGE !